dimanche 31 décembre 2017

"Trash fragilité" de Murielle Compère-Demarcy et Didier Mélique


10 X 15 cms
94 pages
10 € port compris
ISBN 978-2-9543831-5-6

Pour commander le recueil auprès de l'association Le Citron Gare, contact : p.maltaverne@orange.fr

Si vous avez Adobe Reader, vous pouvez également accéder au bon de commande dans sa version PDF (via le Cloud d'Orange), en cliquant ici.

Et pour faire connaissance avec l'écriture de Murielle, voici un de ses poèmes, en guise d'apéritif :

"Dans les artères de la nuit coule /
le sang des drames du silence
& mon sang coule
Dans ces rus sous l'épiderme
à vif / des ruelles
jusqu'à l'absence du poème où
mon cerveau phosphore & source
roule /
délesté du bruit grégaire
des foules -
matadors

Défait de ces caillots de tourbière
où la lumière /explose
obstrué par un soleil sali
par tant de haines /
guerrières"

Murielle Compère-Demarcy

Est tombée dans la poésie addictive (ou l'addiction de la poésie), accidentellement. Ne tente plus d'en sortir, depuis.
Est tombée dans l'envie sérieuse de publier, seulement à partir de 2014.
A publié, de là jusqu'ici : Je marche--- poème marché/compté à lire à voix haute et dédié à Jacques Darras, éd. Encres Vives, avril 2014 ; L'Eau-Vive des falaises, éd. Encres Vives, août 2014 ; Coupure d'électricité, éd. du Port d'Attache, février 2015 ; La Falaise effritée du Dire, éd. Du Petit Véhicule, Cahier d'art et de littératures n°78 Chiendents, avril 2015 ; Trash fragilité (faux soleils & drones d'existence), éd. du Citron Gare, juin 2015 ; Un cri dans le ciel, éd. La Porte, août 2015 ; Je Tu mon AlterEgoïste, éd. L'Harmattan, février 2016.
S’attelle encore. À écrire une vie, ratée de peu, ou réussie à la marge.

Son blog,
« Arrêt sur poèmes », est ici : http://www.poeviecriture.over-blog.com/


Et en ce qui concerne l'illustrateur de "Trash fragilité", Didier Mélique : "En tant qu'auteur je travaille depuis plus d'un an avec Didier Mélique, illustrateur pour la première de couverture de mes recueils : L'Eau-Vive des falaises et Je marche--- poème marché-compté à lire à voix haute et dédié à Jacques Darras, parus aux éditions Encres Vives en avril et août 2014, ainsi que du recueil de nouvelles La F--- du Logis paru en août 2014 et de Coupure d'électricité, long poème solo publié en mars 2015 par les éditions du Port d'Attache.

Ma collaboration avec Didier Mélique s'est étendue puisqu'il illustrait de ses créations artistiques le Cahier d'arts et de littératures Chiendents n°78 paru aux éditions du Petit Véhicule et intitulé La Falaise effritée du Dire, jusqu'à ce Trash fragilité (faux soleils & drones d'existence) paru aux éditions du Citron Gare en juin 2015, dans lequel un bel et réel échange enfin permet à mes textes et aux créations de Didier de s'interpeler / de (se) correspondre / de se compléter sans que l'existence propre et autonome de chaque univers soit entamé -dans un concert(o) de résonances dont on pourra imaginer d'autres ouvertures dans l'espace créatif (ajout d'une mise en voix, d'un accompagnement musical, d'une scénographie, par exemple...)" (Murielle Compère-Demarcy).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire